Biennale Internationale Design / Résonances : La Rue de la république des arts – Saint-Chamond / Mille Murmures

MP 0804-h, Oscar A

Résonances de la Biennale Internationale du Design à Saint-Chamond

Exposition du 21.03 au 22.04 Vernissage et performance le 12.04 – 18h

Facebook

1000 petits gestes est un appel à la bienveillance. Le spectateur entre dans un espace que rien n’encombre : c’est un moment d’intimité. Chacun fait un vœu à destination d’une personne de sa connaissance ou lointaine. Pour chacun des ces vœux, une lumière s’ajoutera à celle de tous les vœux précédents, créant un ciel d’étoile de mille pensées bienveillante pour autrui. 1000 petits gestes cherche à débarrasser le vœu et celui qui le formule du fétichisme de l’objet : la pièce d’or jetée qui illumine le fond d’une fontaine, le cierge allumé dont la lueur vibre sur les murs. Qu’en est-il de ces gestuelles au siècle de l’avènement du numérique ? Cette installation minimale se concentre sur l’essentiel  : un vœu, un geste et un peu de lumière. Les étincelles, les reflets et l’or de 1000 petits gestes ont été remplacés par des lampes Led. Critique de la « pensée magique » qui fonde généralement aujourd’hui les stratégies marketing développées autour des « nouvelles technologies », 1000 petits Gestes met le spectateur au centre d’un rituel qui n’appartient qu’à lui : il se réapproprie sa spiritualité et questionne le sens des symboles qui la construise. 

Asseyez-vous simplement devant ce ciel étoilé. Prenez un moment. Formulez une pensée bienveillante, Quels que soient ses mots ou sa forme, Une lumière s’ajoutera à celles des autres visiteurs.

Murmures – Oscar A

Les Murmures sont des sculptures en papier de soie. Ils s’apparentent à de fragiles vases translucides. Les bruissements des pellicules qui les composent évoquent le chuchotement. Ces enveloppes recueillent en effet les murmures déposés et enregistrés par le visiteur. Par une programmation interactive et générative, ces murmures sont ensuite sélectionnés, rejoués, filtrés et mixés afin de rester secrets et intimes. Chaque acteur a sa part de responsabilité : un trop-plein d’action conduit à une saturation de l’espace. Ainsi, le visiteur évolue entre deux états. Il est agitateur, il anime une mémoire commune constituée de tout morceau de temps et de langage offert par chaque autre passeur. Il adopte aussi parfois une attitude d’écoute, afin de laisser l’univers composé de Murmure s’exprimer. Murmure est un espace interactif qui recréé sa propre symphonie, à l’instar de celle du monde, en englobant le spectateur.